Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Andreas N.

La traduction en français du document joint, a été relue et corrigée par mes soins.

Giovanni Papagiorgio, peintre athénien et salentino.

C'est à Brindisi, dans un musée, que j'ai vu pour la première fois le nom grec de ce peintre exilé ...

D'après le Guide de Manduria (Pouilles) :

Dans la Collegiata de Manduria, une toile représentant San Giovanni Battista et San Matteo Evangelista est de Giovanni Papagiorgio et de son fils Gabriele. Elle date de 1618. Cette œuvre est attribuée à Giovanni Papagiorgio par son caractère stylistique et par les traits du corps de l’ange proches de ceux du Christ et de la vierge au trône. 

Giovanni Papagiorgio était un peintre d’origine athénienne, comme l’indique les signatures apposées sur ses cadres, né probablement dans la dernière décennie du XVIème siècle ou au plus tard dans les premières années du XVIIème. Il demeurait à Casalnuovo. Dans la cité ionico-salentina, il avait épousé Perna Durante de laquelle il eut six enfants. Les connaissances sur son activité restent partielles, à l’état actuel des études, maigres sont les notes d’ordre documentaire, exigu est le catalogue de ses œuvres. Malheureusement, nous ne pouvons pas encore dire quand et pour quels motifs il avait choisi de rester en Italie et particulièrement à Manduria. Par ailleurs, aucun élément ne permet d’avancer une hypothèse plausible autour de sa formation, peut-être initiée en Grèce, sa terre d’origine, et perfectionnée en Italie ; même sur ses éventuels déplacements, nous savons peu de choses.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article