Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Andreas N.

Une année sans Angélique …

Bien triste anniversaire, voilà un an qu’elle nous a quittés. Angélique Ionatos ou Anguelikí Ionátou (Αγγελική Ιονάτου), principalement connue en francophonie, était une compositrice, guitariste et chanteuse grecque née à Athènes en 1954 et décédée le 7 juillet 2021 aux Lilas (Seine-Saint-Denis). Il nous reste heureusement son œuvre.

Une année sans Angélique …

Dans les années 60, le père est marin et la famille vit au Pirée. Farouches opposants à la dictature, les parents quittent la Grèce en 1969 pour fuir les colonels. Ils s’installent d’abord en Belgique (Liège), avec leurs enfants, avant de choisir la France comme terre d’accueil. Angélique Ionatos vit douloureusement cet exil.

Elle disait : "Le sentiment d'exil ne m'a jamais quittée. J'ai une passion pour la langue française, mes deux premiers disques étaient en français, mais je sais que j'irai vieillir en Grèce. "

A tout juste 18 ans, Angélique, qui admire Mikis Théodorakis, enregistre son premier disque en français, avec la collaboration de son frère Photis. Ce 33 tours intitulé Résurrection est couronné par le prix de l'Académie Charles-Cros.

Une année sans Angélique …

En 1977, Angélique Ionatos éprouve la nécessité de revenir à sa langue maternelle, à la langue grecque. Guitariste et compositrice, elle met en musique de nombreux poètes, grecs pour la plupart : Odysséas Elytis, Yannis Ritsos, Kostis Palamas, Miltos Sachtouris, Kostas Varnaris, Konstantinos Kavafis et Sappho de Mytilène.

C'est Odysséas Elytis (1911-1996), prix Nobel de littérature 1979, qui l'a le plus inspirée, avec Marie des BrumesLe MonogrammeParole de juillet notamment.

Mais Angélique pouvait tout aussi bien interpréter en espagnol des poèmes du Chilien Pablo Neruda, des textes du journal intime de la célèbre peintre mexicaine Frida Kahlo, ou s'ouvrir au tango.

D'Odysséas Elytis à Frida Kahlo ...
D'Odysséas Elytis à Frida Kahlo ...D'Odysséas Elytis à Frida Kahlo ...

D'Odysséas Elytis à Frida Kahlo ...

La poétesse Sappho.

La poétesse Sappho.

De 1989 à 2000, elle est artiste associée au Théâtre de Sartrouville, qui est dirigé par son futur époux, Claude Sévenier (1939-2016).

Elle collabore avec plusieurs musiciens et musiciennes, comme Henri Agnel, Spyros Sakkas, Christian Boissel, Néna Venetsanou, César Stroscio parmi d'autres.

En 2006, Angélique Ionatos invite la compositrice, chanteuse et guitariste Katerina Fotinaki pour la reprise du spectacle Sappho de Mytilène à Lausanne. Elles tournent ensemble jusqu'en 2018, en duo ou avec d'autres musiciens, notamment Claude Tchamitchian et Gaspar Claus, et l'un de leurs spectacles, Comme un jardin la nuit, est gravé en CD-DVD en 2009.

En 2015, elle intervient dans le film Je lutte donc je suis de Yannis Youlountas et participe également à la bande originale.

Touchée par le sort réservé à la Grèce pendant la crise économique, elle dira :

« Aujourd’hui, la Grèce est défigurée, les Grecs humiliés ».

Claude Sévenier et Néna Venetsanou.Claude Sévenier et Néna Venetsanou.

Claude Sévenier et Néna Venetsanou.

Angélique Ionatos et Katerina Fotinaki au Jardin du Palais (Palais de la musique, Athènes), 2014

Angélique Ionatos et Katerina Fotinaki au Jardin du Palais (Palais de la musique, Athènes), 2014

Angélique Ionatos décède le juillet 2021 à l'âge de 67 ans des suites d'une longue maladie. Son fils Alexis Sévenier l’a annoncé le lendemain à l'AFP. Ses cendres sont dispersées en Grèce, sa terre natale.

Une année sans Angélique …

Son style

Angélique Ionatos a su puiser son inspiration au cœur de la culture traditionnelle grecque, en particulier dans la structure du thrène (ce chant improvisé sur des vers par les femmes, en Crète et en Épire, pour évoquer la vie des défunts) dont la forme musicale et poétique semble prendre ses racines dans la tragédie grecque. Grave et d’une belle musicalité, son art se situe au carrefour de la musique grecque traditionnelle et de la chanson poétique. Angélique Ionatos appartient aux voix - et aux âmes - de la culture méditerranéenne, lumineuse et tragique à la fois.

Une année sans Angélique …
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article